A celle qu’on ne voit plus - Constantin Michael-Titus
Adăugat de: Lucia

Poésie, où es-tu?
J’écoute, j‘essaie de voir
et de t’entendre,
       j’attends avec espoir
       mais tu n’es plus nulle part.

Pourtant, je sais
et tous, nous le savons,
tu n’es pas morte.
       Poésie, où es-tu?

Chez des parents
il n’y a plus de place pour toi
car, riches ou pauvres,
intelligant ou simples,
ils ont un maître absolu,
tyran auquel ils sont obeissants,
Sa Majesté l’Argent.

Et dans la danse et la musique
qui charment aujoud’hui les jeunes,
tu n’y es pas
et ils n’ont pas le temps de te chercher
nu de t’attendre, car touus adorent se trémousser
dans le bruit rythmé.

Pur eux c’est danse et mélodie...
Ou es-tu, poésie?



vezi mai multe poezii de: Constantin Michael-Titus




Împărtăşeşte-ne opinia ta:

Pentru a scrie un comentariu trebuie să fii autentificat. Click aici pentru a te autentifica.