Plomb (Plumb) - George Bacovia
added by: Adina Speranta

Cercueils de plomb dormaient à poings fermés
Comme fleurs de plomb, funéraire vêtement -
Moi. Le caveau !... il y faisait du vent.
Pour faire pendant, couronnes de plomb grinçaient.

Dos tourné, mon amour de plomb dormait
Sur fleurs de plomb ; j’entrepris de l’appeler -
Le mort - seul. Et moi… le froid y régnait…
Toujours en plomb, ses ailes par terre pendaient.

Traduction de Constantin Frosin



Translator: Constantin Frosin

see more poems written by: George Bacovia